1998 Semaine de randonnée à BSA, samedi 3 octobre.

Samedi 3 octobre

Jour du »Deutscher Einheit », nous avons pris le car avec les randonneurs de la Werra pour rejoindre un groupe de marcheurs de Thuringe aux environs de Treffurt. Il faut souligner que Bad-Sooden Allendorf se situe à la frontière de 3 Landers: La Hesse dont elle fait partie, La Basse Saxe à quelques kilomètres de BSA, La Thuringe qui démarre à l’ancienne frontière inter-allemande. C’est pourquoi cette rencontre était lourde de sens.

Le terme de cette balade se situait au sommet de la falaise d’Heldrastein à 734 mètres. Nous avons visité l’ancienne tour de guet du rideau de fer transformée en musée et tour panoramique .

Lors de la réception du soir organisée par la Mairie de Bad-Sooden Allendorf, Ronald GUNDLACH, Maire a insisté sur le bien fondé du jumelage, sur les échanges entre les peuples d’Europe, ainsi que sur les modifications du comportement résultant de ces échanges approfondis.

Monsieur Ronald GUNDLACH a tenu à honorer quelques personnes de Bad-Sooden Allendorf et de Landivisiau en leur offrant un magnifique parapluie rouge et bleu aux couleurs de la ville en témoignage de reconnaissance envers ces responsables qui oeuvrent à la promotion et à la continuité des échanges.

Puis Ludwig RICHTER, premier président du jumelage a tenu à nous régaler d’une poésie qui a révélé sa parfaite connaissance de notre langue, de notre contrée , de notre art de vivre et de nos coutumes. Jean CAVAREC, président honoraire, l’a nommé « Doctorus fraternitatis », c’est à dire « Docteur en Jumelage » !

Texte intégral du poème de Ludwig RICHTER (en l’honneur des randonneurs bretons)

Nos amis allemands nous ont fait vivre une semaine inoubliable, un programme très chargé, inspiré par leur volonté de faire découvrir cette belle région par le biais des randonnées. Ils se sont également attachés à nous faire comprendre ce qu’était la Vie dans une zone de part et d’autres d’une barrière avec des obligations de vie différente à l’intérieur d’un seul et même pays : l’Allemagne.

Peut-on oublier la chaleur de leur accueil ?

Tout ce qu’ils nous ont fait découvrir et partager venait du fond du coeur.

Retour à la page de présentation de cette semaine de randonnées 1998 à BSA