Les dernières étapes du périple en tracteur de BSA à Landivisiau de Bernd HOFFMANN

C’ est parti:Bernd Hoffmann réalise un rêve en voulant au volant de son vieil attelage parcourir les 1450 kilomètres qui séparent Bad Sooden –Allendorf de Landivisiau en Bretagne  EN TRACTEUR POUR LE GRAND VOYAGE    Bernd Hoffman originaire de Kammerbach se rend à Landivisiau avec son Oldtimer

Itinéraire du périple de Bernd HOFFMANN en tracteur de Bad Sooden-Allendorf à Landivisiau. Départ 20 mai de BSA, arrivée lundi 12 juin 2017 à Landivisiau

Les dernières étapes  du voyage de Bernd HOFFMANN   Voir la carte sous ce lien.

Honfleur, dimanche 4 juin.   Martigny, 5 juin.  Vire 6 juin.   Pontaubault 7 juin,  Saint Coulomb 8 et 9 juin,  Moncontour 10 juin, et Carhaix 11 juin . 

L’arrivée est programmée pour lundi prochain 12 juin à Landivisiau.Venez nombreux accueillir Bernd. L’horaire et lieu d’arrivée vous seront communiqués ultérieurement.

 

Kammerbach . Samedi 20Mai ,après plus de 2 années de préparation Bernd Hoffmann – 68 ans- réalise un vieux rêve,  rallier Landivisiau en Bretagne à bord de son tracteur de 56 ans de marque Oldtimer-Tractor Kramer Pionier S. 14 PS , construit en 1961 auquel est attelée une petite caravane de 1996

Dans le cadre du jumelage BSA-Landivisiau ,il s’est en particulier ,au cours de nombreuses nombreuses visites réciproques ,lié très fortement d’amitié avec la famille de Laurent Cren, amitié qui s’est d’ailleurs prolongée au niveau des enfants des deux familles.

 Ce voyage est d’autant plus intéressant que Bernd n’est jamais allé avec son tracteur au-delà des frontières de Kammerbach.L’itinéraire long de 1450 km n’empruntera que les routes secondaires.Les 70 km quotidiens pourraient être parcourus en 6 heures. Bernd a prévu 21 étapes et le voyage s’étalera sur un mois . » Mais si je me plais quelque part , je pourrais y rester quelques jours. Rien ni personne ne me presse .  » nous dit Bernd .

L’un des problèmes consiste en l’absence d’un toit sur le tracteur ; en cas de forte pluie , Bernd ne pourrait pas continuer à rouler ,sa tenue n’étant pas adaptée pour affronter le mauvais temps . A bord se trouve ,bien,entendu un GPS ainsi qu’un groupe électrogène Honda qui ,lors des séjours en dehors des campings lui permettra d’être parfaitement autonome.

Son épouse, Ute, va pendant ce temps rénover la salle de bain de leur maison à Kammerbach .  » Ce qui est difficile avec Bernd c’est qu’il n’aime pas qu’un artisan vienne travailler à la maison; c’est pour lui trop bruyant et dérangeant . Je vais profiter de son absence  » dit-elle en riant . Et son mari d’expliquer qu’il est tout à fait d’accord .Le retour du tracteur et de la caravane n’a encore été que peu évoqué; Hoffmann n’étant pas fermé à l’idée d’un possible retour par la Suisse. Pendant le voyage ,il adressera quelques photos au journal.

En réalité ce qu’il faut retenir c’est que ce voyage est pour Bernd Hoffmann un saut dans l’inconnu qu’il aborde en positivant et en étant sûr que tout ira pour le mieux. Lui-même et son attelage ont en tout 145 ans ; cela ne peut être que la preuve d’une grande expérience .

Ce contenu a été publié dans Non classé, Voyages. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.